LES OBJETS CONNECTÉS, C’EST BON POUR LA SANTÉ !

« Allô Madame Janson ? Bonsoir, c’est le Docteur Berthot. Dîtes, je viens de recevoir une alerte sur mon smartphone. Le taux de glycémie de Tom a chuté brutalement. Ce soir, faites-lui une injection de 3ui.»…  Et ce n’est pas de la SF : des lentilles  de contact permettent le calcul instantané du taux de glycémie par des mesures au  niveau du liquide oculaire. Et le Docteur Berthot n’est pas le Docteur Folamour. Non, le Docteur Berthot est un médecin qui utilise des objets connectés pour veiller surs ses patients les plus délicats. 
C’est un eDocteur qui pratique la eHealth ou la eSanté grâce à des objets de santé (mHealth)

Tel autre patient atteint d’une maladie orpheline pourra être suivi au quotidien par un spécialiste à l’autre bout du monde… En Irlande, une 40aine de patients atteints d’Alzheimer porte un bracelet, le Withings, pour un suivi en temps réel : « L’ambition est de voir si l’analyse de données permet de prédire l’évolution de la maladie », explique le Professeur Brian Caulfield, responsable de l’étude.

D’ici peu, Qloudlb et Hoope proposeront à tout un chacun de faire des tests, respectivement de profil lipidique (cholestérol)  et de dépistage de 4 MST… Un capteur Motion cookie de Sense Mother peut veiller à la prise de médicaments…

Tout le monde connait les « wearables »: ces bracelettrackers d’activité, Fitbit, Whitings et autres Xiaomi qui mesurent et enregistrent nos petits pas quotidiens, mais aussi nos consommation de calories, et qui transforment les distances parcourues en courbes de sommeil ou en courbes de rythme cardiaque

Athos conçoit des vêtements de sports dotés de capteurs sensoriels qui analysent en temps réel le travail des muscles pour optimiser les performances à l’entrainementLast but not the least, Levis Strauss co et Google concoctent une fibre à surface tactile pour gérer entre autre la perte de poids.

Une mutuelle propose même un forfait de prise en charge d’objets connectés e-santé à hauteur de 75 ou 150 euros, ce qui selon le type de produit acheté, correspond à une prise en charge partielle ou totale d’objets connectés liés à des activités physiques connectées (bracelet ou montre), qui assurent le suivi physiologique (tensiomètre, balance,…) ou l’observance des prescriptions médicales (pilulier).

A nous le « self quantified» ou le « self tracking » ! Nous sommes désormais aptes à être les acteurs de notre forme et de notre santé :bienvenue dans le monde de la santé connectée ! (By Isa)

Recent Posts

Leave a Comment